FCBayern-fr - Forum
Bonjour,

Le forum a changé d'adresse, merci de poster dorénavant sur : http://fcbayern-fr.com/forum2-ipb/

Cependant, ce forum reste actif en lecture.
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Derniers sujets
» Liga espagnole
Ven 19 Fév - 9:26 par hanni

» Les anciens du Bayern.
Lun 15 Fév - 18:20 par Mario Götze

» Nouveau Forum
Lun 15 Fév - 8:52 par Minga

» Serie A - Calcio
Lun 15 Fév - 8:50 par Minga

» Première League
Dim 14 Fév - 19:40 par hanni

» [2016-02-14] FC Augsburg vs Bayern Munich
Dim 14 Fév - 19:24 par Mario Götze

» Blessures.
Dim 14 Fév - 16:26 par 1976

» Mehdi Benatia
Dim 14 Fév - 15:13 par Mario Götze

» [2016-02-23] Juventus vs Bayern Munich
Dim 14 Fév - 0:19 par Tiagojunior


Fair-play financier

Page 4 sur 15 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9 ... 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Fair-play financier

Message  hanni le Sam 26 Avr - 13:45

Ouais, tu as raison d'etre méfiant. Parce que la derniere histoire avec le Barca ça m'a bien refroidi ...
D'ailleurs je suis impatient de savoir ce que ça va donner cette histoire pour le Barca parce que s'il n'y a rien du tout au final, ce serait un abus total.

hanni
Moderateurs
Moderateurs

Masculin
Nombre de messages : 15729
Age : 25
Pays : France
Date d'inscription : 30/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fair-play financier

Message  Philipp Lahm le Mar 6 Mai - 9:41

Selon les médias Paris devrait être sanctionné cette semaine, par des amandes, des limitations de joueurs en C1, de masse salariale (l'équipe 21).

Philipp Lahm

Masculin
Nombre de messages : 1065
Age : 21
Pays : France
Date d'inscription : 25/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fair-play financier

Message  hanni le Mar 6 Mai - 9:42

PSG: les quatre sanctions qui devraient le toucher dans le cadre du fair-play financier

Selon l'Equipe, le PSG connait déjà ses sanctions dans le cadre du fair-play financier même si l'UEFA ne l'officialisera qu'en fin de semaine. Les voici.

1. Encadrement de sa masse salariale (240 millions) qui ne pourra plus augmenter.
2. Contrôle de ses transferts avec possibilité d'acheter un joueur à 60 millions (mais pas deux à 30 millions) sans augmentation de masse salariale et avec obligation de vendre avant de faire une nouvelle transaction.
3. Inscription de 21 joueurs seulement et non 25 comme tous les autres clubs en Ligue des champions (avec toujours la contrainte des 8 formés localement).
4. Une amende 60 millions et l'obligation de réduire son déficit à 30 millions (contre 45) en fin de saison prochaine.

eurosport.

hanni
Moderateurs
Moderateurs

Masculin
Nombre de messages : 15729
Age : 25
Pays : France
Date d'inscription : 30/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fair-play financier

Message  Invité le Mar 6 Mai - 10:37

Je ne pensais pas que ça allait être aussi hard  Shocked 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fair-play financier

Message  KaiserFranz le Mar 6 Mai - 11:04

Je ne comprend pas trop la 2 perso. Pourquoi pas deux joueurs à 30Mio mais un joueur à 60Mio oui??

Sinon oui c'est hard mais bien fait. Par contre j'espère que les autres clubs qui font n'importe quoi genre les deux finalistes de la C1 et les anglais vont morfler aussi. Les italiens vont encore plus galérer les pauvres!

KaiserFranz

Masculin
Nombre de messages : 3503
Age : 31
Localisation : Paris
Pays : france
Date d'inscription : 08/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fair-play financier

Message  chamblon le Mar 6 Mai - 11:51

KaiserFranz a écrit:Je ne comprend pas trop la 2 perso. Pourquoi pas deux joueurs à 30Mio mais un joueur à 60Mio oui??
Sinon oui c'est hard mais bien fait. Par contre j'espère que les autres clubs qui font n'importe quoi genre les deux finalistes de la C1 et les anglais vont morfler aussi. Les italiens vont encore plus galérer les pauvres!

La 2 est cohérente avec la contrainte de recrutement.

Quoique ... avec Lavezzi, Menez, Pastore, Verrati - le Psg a surement de la place pour recruter un Hazard ou un Silva. Sacrifier un peu de profondeur dans l'alignement tout en ajoutant de la qualité.

Bref, ça ne va surement pas affaiblir le PSG.

Pour le reste, je suis d'accord avec toi quant au Real.
Mais l'Atletico, bof ...
Ces 4 dernières saisons, ils ont générés un peu plus de 50M nets en transferts et on annonce déja les possibles départs de Costa, Gabi et Simeone - leur masse salariale pourrait à nouveau baisser.

chamblon

Masculin
Nombre de messages : 1607
Age : 41
Pays : canada
Date d'inscription : 14/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fair-play financier

Message  Ebdlokn le Mar 6 Mai - 11:52

KaiserFranz a écrit:Je ne comprend pas trop la 2 perso. Pourquoi pas deux joueurs à 30Mio mais un joueur à 60Mio oui??

Sinon oui c'est hard mais bien fait. Par contre j'espère que les autres clubs qui font n'importe quoi genre les deux finalistes de la C1 et les anglais vont morfler aussi. Les italiens vont encore plus galérer les pauvres!

Surement pour maitriser la masse salariale et toujours pour punir le club en limitant leur possibilite. Pouvoir acheter un joueur a 60M les permettraient toujours de rester competitif de toute facon, c'est mieux qu'une interdiction de transfert.

Ebdlokn

Masculin
Nombre de messages : 3904
Age : 28
Pays : Madagascar
Date d'inscription : 06/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fair-play financier

Message  hanni le Mar 6 Mai - 12:18

Moi non plus je comprends pas l'utilité de la 2.

Par contre, c'est hard comme sanction, franchement pour un club qui est meme pas en déficit (ou tres leger), ça fait tres tres lourd. Surtout les 60M d'amande, c'est colossale en plus du reste ! A ce niveau la c'est presque du racket.

KaiserFranz a écrit:Sinon oui c'est hard mais bien fait. Par contre j'espère que les autres clubs qui font n'importe quoi genre les deux finalistes de la C1 et les anglais vont morfler aussi. Les italiens vont encore plus galérer les pauvres!

L'Atlético fait parti des clubs qui vont tres probablement etre sanctionné il me semble. Le Réal par contre n'est absolument pas inquiété. Ils sont bénéficiaires depuis pas mal d'année et c'est a l'heure actuelle l'un des clubs les mieux gérés au monde économiquement.

Sinon pour finir avec le PSG, d'apres eurosport les dirigeants du clubs acceptent les sanctions parce que ça ne met pas en péril le club. Ben franchement respect a eux parce que n'importe quel autre club aurait immédiatement fait appel avec de telles sanctions.

hanni
Moderateurs
Moderateurs

Masculin
Nombre de messages : 15729
Age : 25
Pays : France
Date d'inscription : 30/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fair-play financier

Message  Ebdlokn le Mar 6 Mai - 12:22

Les dirigeant du PSG ne sont pas stupides, ils savent que ca ne sert a rien de se prendre le bec avec l'UEFA et les sanctions ne sont pas trop severes. D'autant que faire appel prendrait du temps encore et ils pourraient avoir pire comme sanction. On dit bien que le mieux est l'ennemi du bien, et actuellement avec ces sanctions la, le PSG s'en sort assez bien je dirais.

Sinon pour l'Athletico, ils auront les memes sanctions que le PSG?

Ebdlokn

Masculin
Nombre de messages : 3904
Age : 28
Pays : Madagascar
Date d'inscription : 06/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fair-play financier

Message  Philipp Lahm le Mar 6 Mai - 12:26

hanni a écrit:PSG: les quatre sanctions qui devraient le toucher dans le cadre du fair-play financier

Selon l'Equipe, le PSG connait déjà ses sanctions dans le cadre du fair-play financier même si l'UEFA ne l'officialisera qu'en fin de semaine. Les voici.

1. Encadrement de sa masse salariale (240 millions) qui ne pourra plus augmenter.
2. Contrôle de ses transferts avec possibilité d'acheter un joueur à 60 millions (mais pas deux à 30 millions) sans augmentation de masse salariale et avec obligation de vendre avant de faire une nouvelle transaction.
3. Inscription de 21 joueurs seulement et non 25 comme tous les autres clubs en Ligue des champions (avec toujours la contrainte des 8 formés localement).
4. Une amende 60 millions et l'obligation de réduire son déficit à 30 millions (contre 45) en fin de saison prochaine.

eurosport.

En même temps  Very Happy 

Philipp Lahm

Masculin
Nombre de messages : 1065
Age : 21
Pays : France
Date d'inscription : 25/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fair-play financier

Message  chamblon le Mar 6 Mai - 12:34

hanni a écrit:Moi non plus je comprends pas l'utilité de la 2.
La 2 n'a de sens que si elle est complétée par l'obligation de réduire l'effectif en C1 (de 25 à 21)
Et elle n'est pas si pénalisante - le club peut quand meme mettre 60 tomates cet été  Shocked 

hanni a écrit:
Par contre, c'est hard comme sanction, franchement pour un club qui est meme pas en déficit (ou tres leger),
Le serait il encore si la subvention de QTA avait été disons de 100M ?

hanni a écrit:
Sinon pour finir avec le PSG, d'apres eurosport les dirigeants du clubs acceptent les sanctions parce que ça ne met pas en péril le club. Ben franchement respect a eux parce que n'importe quel autre club aurait immédiatement fait appel avec de telles sanctions.
Ben de la façon dont je vois les choses, le PSG se débarasse de Ménez, de Pastore et se donne ainsi de la place pour recruter Eden Hazard  scratch 
D'après moi, les dirigeants de PSG vont se conformer aux directives de l'UEFA cette année parce que ça ne fait que ralentir leur projet sans le compromettre.

chamblon

Masculin
Nombre de messages : 1607
Age : 41
Pays : canada
Date d'inscription : 14/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fair-play financier

Message  hanni le Mar 6 Mai - 12:42

Ebdlokn a écrit:Les dirigeant du PSG ne sont pas stupides, ils savent que ca ne sert a rien de se prendre le bec avec l'UEFA et les sanctions ne sont pas trop severes. D'autant que faire appel prendrait du temps encore et ils pourraient avoir pire comme sanction. On dit bien que le mieux est l'ennemi du bien, et actuellement avec ces sanctions la, le PSG s'en sort assez bien je dirais.

Sinon pour l'Athletico, ils auront les memes sanctions que le PSG?

Pas trop severe. Je sais pas ce qu'il te faut. 60M d'amende c'est enorme et puis c'est le tout qui fait mal en plus. Effectivement je viens de voir qu'ils ont accepté parce qu'ils risquaient de prendre plus en cas d'appel. Mais bon quand tu vois le Barca qui fait appel et qui voit sa sanction retiré, franchement ça doit dégouter coté PSG et pas que coté PSG d'ailleurs.

Pour l'Atlético aucune idée, les joueurs francais ne parlent que du PSG et les sanctions seront officielles dans quelques jours. Par contre c'est pas possible d'avoir des sanctions similaires parce que si le FPF met une amende de 60M au club, c’est le depot de bilan immédiat. Je sais pas quelles vont etre les sanctions mais meme sans amende ça risque de faire mal.

hanni
Moderateurs
Moderateurs

Masculin
Nombre de messages : 15729
Age : 25
Pays : France
Date d'inscription : 30/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fair-play financier

Message  Ebdlokn le Mar 6 Mai - 13:08

L'amende etait de toute facon inevitable, et 60M les Qataris pourront les payer sans trop de probleme, la somme c'est plus une symbolique qu'autre chose. Par contre quand tu sais que tu aurais pu etre oblige de reduire ta masse salariale et etre prive de transfert pour une ou plusieurs sceances de mercato, t'en tirer avec une limitation c'est deja plutot bien. Le PSG, de toute facon, ne pouvait pas s'en sortir indemne ou etre blanchi sachant qu'ils sont considere comme ayant enfreint les regles du FPF instaure par l'UEFA. Donc pour moi il s'en tirent a bon compte.

Ebdlokn

Masculin
Nombre de messages : 3904
Age : 28
Pays : Madagascar
Date d'inscription : 06/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fair-play financier

Message  hanni le Mar 6 Mai - 13:47

chamblon a écrit:
hanni a écrit:Moi non plus je comprends pas l'utilité de la 2.
La 2 n'a de sens que si elle est complétée par l'obligation de réduire l'effectif en C1 (de 25 à 21)
Et elle n'est pas si pénalisante - le club peut quand meme mettre 60 tomates cet été  Shocked 

Ouais mais quand tu vois que le FPF leur colle 60M d'amende et que des clubs au bord du bilan et avec une gestion économique immonde (sur le long terme je parle) va s'en sortir avec rien comme amende, je me dis que d'un coté c'est pas logique alors que le PSG qui lui respect les regles de base a savoir ne pas dépenser plus que ce qu'ils gagnent soit pénalisé de la sorte.

chamblon a écrit:
hanni a écrit:
Par contre, c'est hard comme sanction, franchement pour un club qui est meme pas en déficit (ou tres leger),
Le serait il encore si la subvention de QTA avait été disons de 100M ?

Non mais ils auraient adapté leur gestion par rapport a ça. C'est d'ailleurs ce qu'ils vont faire. C'est pour ça que je trouve que les 60M d'amende sont de trop.

chamblon a écrit:
hanni a écrit:
Sinon pour finir avec le PSG, d'apres eurosport les dirigeants du clubs acceptent les sanctions parce que ça ne met pas en péril le club. Ben franchement respect a eux parce que n'importe quel autre club aurait immédiatement fait appel avec de telles sanctions.
Ben de la façon dont je vois les choses, le PSG se débarasse de Ménez, de Pastore et se donne ainsi de la place pour recruter Eden Hazard  scratch 
D'après moi, les dirigeants de PSG vont se conformer aux directives de l'UEFA cette année parce que ça ne fait que ralentir leur projet sans le compromettre.

C'est le Barca qui va pas etre content. Eux qui voulaient se debarasser de Alves. Manque plus que les autres gros acheteurs soient sanctionné et ils ne pourront pas vendre les joueurs qu'ils ne veulent plus cet été.

hanni
Moderateurs
Moderateurs

Masculin
Nombre de messages : 15729
Age : 25
Pays : France
Date d'inscription : 30/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fair-play financier

Message  hanni le Mar 6 Mai - 17:09

D'apres RMC, City serait plus durement touché que le PSG.

hanni
Moderateurs
Moderateurs

Masculin
Nombre de messages : 15729
Age : 25
Pays : France
Date d'inscription : 30/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fair-play financier

Message  marcofcb86 le Mar 6 Mai - 19:26

Sanctionner un mécène par une amende c'est quand même bizarre comme logique... 60mio, 160mio, 600mio, peanuts pour les cheikhs.
En revanche, la limitation de joueurs inscrits en ldc et l'encadrement de la masse salariale, ça pourrait les toucher.

marcofcb86

Masculin
Nombre de messages : 714
Age : 30
Localisation : Munich
Pays : Allemagne
Date d'inscription : 16/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fair-play financier

Message  hanni le Mar 6 Mai - 22:30

Ben justement c'est la où c'est du racket intelligent. 60M pour eux ça fait rien mais pour l'UEFA ça fait un beau pactole.

hanni
Moderateurs
Moderateurs

Masculin
Nombre de messages : 15729
Age : 25
Pays : France
Date d'inscription : 30/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fair-play financier

Message  marcofcb86 le Mar 6 Mai - 23:06

Effectivement, si le but du FFP c'est que l'UEFA se renfloue les poches il suffira de donner des amendes... si le but est de sanctionner ceux qui enfreignent les règles il faut être un peu plus créatif.

marcofcb86

Masculin
Nombre de messages : 714
Age : 30
Localisation : Munich
Pays : Allemagne
Date d'inscription : 16/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fair-play financier

Message  stephy le Mer 7 Mai - 5:21

Moi je reste sans voix quand je lis que le PSG et l'UEFA se sont mis d'accord sur les sanctions... Donc les sanctions sont à la carte, tu choisis ce qui te convient le mieux. Y a des formules spéciales etc... peut être. Ca me fait rêver...

stephy

Masculin
Nombre de messages : 2531
Age : 29
Pays : France
Date d'inscription : 09/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fair-play financier

Message  Ebdlokn le Mer 7 Mai - 5:58

stephy a écrit:Moi je reste sans voix quand je lis que le PSG et l'UEFA se sont mis d'accord sur les sanctions... Donc les sanctions sont à la carte, tu choisis ce qui te convient le mieux. Y a des formules spéciales etc... peut être. Ca me fait rêver...

C'est comme lorsque l'on plaide coupable dans un proces, les avocats de chaques parties se mettent d'accord pour que les sanctionne conviennent a chaque partie (c'est a dire ni trop lourde ni trop legere), selon moi ce n'est pas quelque chose de vraiment extraordinaire.

Ebdlokn

Masculin
Nombre de messages : 3904
Age : 28
Pays : Madagascar
Date d'inscription : 06/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fair-play financier

Message  Invité le Mer 7 Mai - 12:08

Une source anonyme au PSG, pointant du doigt un lobbying allemand :

« On fait peur à certaines équipes européennes qui veulent éviter que la hiérarchie bascule. Il y a un lobbying des clubs allemands, comme le Bayern Munich, qui met une énorme pression sur Michel Platini. Le FPF repose sur des arguments politiques. On veut protéger le modèle d’équipes qui se sont construites en trente ans et calmer les ardeurs de jeunes équipes qui ont été bâties en deux-trois ans ».

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fair-play financier

Message  hanni le Mer 7 Mai - 12:13

Ben il a raison d'un coté.

hanni
Moderateurs
Moderateurs

Masculin
Nombre de messages : 15729
Age : 25
Pays : France
Date d'inscription : 30/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fair-play financier

Message  hanni le Mer 7 Mai - 13:45

Il semble que vendredi on connaitre officiellement les clubs concerné par le FPF et leurs sanctions. D'apres transfermarkt, City refuse ses sanctions a l'heure actuelle.

hanni
Moderateurs
Moderateurs

Masculin
Nombre de messages : 15729
Age : 25
Pays : France
Date d'inscription : 30/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fair-play financier

Message  Invité le Mer 7 Mai - 13:58

INCOHÉRENCE ET INIQUITÉ, LA DÉCEPTION DU FAIR-PLAY FINANCIER


L'idée partait sans doute d'une bonne intention. Mais, au lieu de réduire la dette, le fair-play financier ne fait que conforter les gros clubs, empêchant les autres de se développer pour combler leur retard.

C’est en fin de semaine que l’UEFA doit annoncer les premières sanctions fondées sur l’entrée en vigueur du fair-play financier cher à Michel Platini. Malgré tout, les mois passent mais le brouillard persiste sur son champ d’application, sa motivation, sa finalité, son avenir… Alors que ces mesures devaient permettre de rétablir la cohérence sportive, il semble que l’on se dirige vers un corpus normatif inefficacement inique.



Un objectif louable

L’endettement actuel du football européen avoisine les 10 milliards d'euros, dont plus de la moitié représente des emprunts bancaires. Il en va de sa pérennité de freiner la croissance de cet endettement qui pourrait conduire, en cas d’éclatement de la bulle spéculative du football (transfert de Gareth Bale, droits de retransmission anglais), à un séisme aux conséquences médiatiques bien pires que celles de la crise des subprimes en 2008.

Par ailleurs, les inégalités entre grands clubs et clubs de second rang ne cessent de croître, conduisant certains historiques à abandonner tout rêve de maintien au sommet (Glasgow Rangers ou Ajax Amsterdam à l’échelle européenne, RC Strasbourg ou Le Havre AC à l’échelle nationale). Comme en Top 14 de rugby, les espoirs sportifs des équipes tiennent désormais davantage aux considérations économiques de leur bassin géographique et de leur propriétaire qu’à leur historique légitimité sportive.

Un fair-play financier, dont le double objectif est de pérenniser le football européen et de faire de sa richesse un élément d’universalité et non d’exclusion, ne peut donc que séduire.


Un champ d’application étrange

Malheureusement, tout n’est pas si simple et la brume qui entoure cette chimère semble n’accoucher que d’étranges décisions. Oubliant ses objectifs déclarés, le fair-play financier semble au contraire faire fi de la dette historique et protéger les présents contre la puissance nouvelle des entrants.

Pour en revenir au PSG, il est savoureux de constater qu’il a été unilatéralement décidé par l’UEFA que son contrat de sponsoring avec Qatar Tourism Authority devait être dévalorisé de moitié. Sans la moindre justification. Ce qui ne surprendra personne puisqu’il s’agit d’un contrat innovant et hors marché, donc dépourvu d’étalon référent. Paradoxalement, le fair-play financier bénéficie au contrat entre QTA et le PSG dès lors que la polémique l’entourant n’a d’autre effet que d’en augmenter la valeur et la crédibilité. En effet, un contrat d’image a pour finalité de faire connaître la partie qui en est à l’initiative. L’UEFA et le Bayern Munich offrent ainsi à QTA sa plus grande exposition médiatique.

L’absence de justification sur la contestation de la valeur du contrat de sponsoring du PSG interpelle d’autant plus que les contrats de sponsoring actuellement en vigueur traduisent une forte tendance inflationniste et peuvent servir de base de comparaison. Bien que l'UEFA ne se préoccupe pas de la valeur d'un contrat lorsqu'il est passé entre deux parties non liées, la comparaison entre l'accord QTA/PSG et les principaux contrats de sponsoring d'autres grands clubs reste pertinente. Ces derniers ne sont-ils pas, eux aussi, surévalués?


L'inflationnisme comme norme

Manchester United a conclu pour huit et sept ans des contrats de 211 millions d'euros pour rebaptiser son centre d’entraînement et de 424 millions pour sponsoriser le maillot. Le naming du stade de Manchester City est chiffré à 491 millions d'euros pour dix saisons, celui d’Arsenal à 175 millions pour cinq saisons. Quant au FC Barcelone, il a conclu un partenariat avec Qatar Airways et la Fondation du Qatar pour 330 millions d'euros sur cinq saisons. Des recettes de sponsoring tout aussi impressionnantes et hors marché que celles annoncées pour le PSG.

Ajoutons, par ailleurs, que ces clubs bénéficient de recettes de droits de retransmission télévisuelle sans commune mesure avec les montants français dont la répartition, notamment en Espagne, est très inégalitaire. Un promu anglais dispose ainsi d’enveloppes de transfert supérieures à celles de l’Olympique Lyonnais ou de l’AC Milan. Par ailleurs, certaines dépenses semblent échapper au radar de l’UEFA: le Zénit Saint-Pétersbourg s’est par exemple vu offrir un stade neuf de 65.000 places par Gazprom (quand on sait combien cela a amputé les dépenses sportives d’Arsenal ou de l’Olympique lyonnais).

En outre, la situation géographique, consubstantielle des clubs, crée une injustice qui ne souffre d’aucun remède. Un club parisien seul dans le plus grand bassin démographique et économique d’Europe, autour de la ville la plus touristique du monde, bénéficie d’un avantage structurel inaltérable.


Les inégalités verrouillées

Par sa mise en œuvre, le fair-play financier contredit ses deux finalités. Alors qu’il vise à combattre l’endettement, il sanctionne les investissements (hors dépenses déterminantes comme les infrastructures) et apports de fonds, mais ne s’attaque pas à la dette structurelle qui met en danger le football européen. Concrètement, alors qu’il était l’instrument attendu pour lutter contre la dette, il la valide en creux. Comment en est-on arrivé à un fair-play financier qui sanctionne les recettes couvrant les dépenses mais valide les dépenses assises sur la dette? In fine, on valide une dette mal investie qui détruit de la valeur, mais on interdit les investissements aux vertus exogènes positives. En effet, la dette enrichit les banques et appauvrit les clubs débiteurs d’intérêts financiers alors que les investissements des mécènes valorisent les droits de retransmission redistribués et enrichissent le football européen, ses clubs les moins riches (Pescara-Verratti, Palerme-Pastore/Sirigu, Hambourg-Kompany) et le contribuable.

De même, alors que fair-play financier est censé instaurer davantage d’égalité sportive, il conforte la rente de situation des gros clubs actuels. En validant leur dette et en interdisant aux entrants d’investir massivement (même avec un business plan à moyen terme), il ferme le marché. Un cas topique de pratiques anticoncurrentielles où les présents peuvent cumuler deux milliards de dette mais un postulant ne peut acheter un ticket d’entrée à 200 millions d'euros.

Le fair-play financier et son panel répressif sont si opaques que sont évoquées, sans fondement textuel ni indice de fiabilité, des sanctions grotesques et inefficientes. Les amendes n’affectent en effet pas un acteur économique aux fonds illimités. Le reste ne ressemble qu’à un indécent bricolage sans la moindre cohérence. Si les informations relayées par Le Parisien et L’Equipe dans leurs éditions du 6 mai 2014 se confirment, comment justifier l’autorisation de recruter un joueur à 60 millions d'euros mais d’interdire de recruter cinq joueurs à 12 millions? Si ce n’est que les seuls clubs dont les joueurs valent 60 millions d'euros sont ceux... déjà présents au sommet du marché.


Business is business ?

Traditionnellement, il est deux méthodes permettant d’ajouter à l’ordonnancement juridique des normes à finalité inavouable. Soit la méthode "pas vu, pas pris" du cavalier législatif (comme pour les interdictions administratives de stade), soit la méthode de l’illusionniste (ou comment faire d’un suppositoire une sucette en l’enrobant de sucre). Que ce soit pour l’article 100 des règlements administratifs de la LFP en matière de domiciliation sportive ou pour le fair-play financier, c’est la seconde méthode qui a été choisie: justifier une innovation textuelle par l’introduction de davantage d’équité sportive. Le règlement au service, pêle-mêle, de l’égalité, de la morale sportive ou de la justice. Qui peut dénier à l’UEFA son grand cœur et son humanité?

La LFP a créé un règlement à la seule destination de Monaco sur l’autel de l’égalité fiscale entre les clubs. Pourtant, elle a aussitôt accepté d’y renoncer contre le paiement d’un droit de ne pas respecter les règles... puis a, sans vergogne, remodifié l’ordonnancement juridique après avoir arrondi ses fins de mois. En l’occurrence, le fair-play financier de l’UEFA, qui n’a aucun effet positif dans la lutte contre la dette ou en faveur d’un plus grand accès de nouveaux clubs au sommet, n’est rien d’autre qu’un prétexte fallacieux pour faire payer, non pas les plus grands "tricheurs" mais les plus grands payeurs. Sanctionner d’une amende un club dont le propriétaire n’a pas de limite financière n’a d’autre sens qu’enrichir l’UEFA et instaurer un péage: acheter le droit de transgresser les règles, en quelque sorte, comme on achète ou l’on s’échange des droits de polluer depuis le Protocole de Kyoto. Les idéaux d’équité ou de morale sportives deviennent donc des biens de marchés destinés à enrichir les présents.

Un fair-play financier qui ne touche que les clubs qui ont des fonds illimités, qui ont des comptes équilibrés et qui n’ont pas encore la légitimité historique ou la force de frappe populaire d’un Real Madrid ou d’un FC Barcelone, a-t-il vraiment pour objet d’assurer la bonne gestion des clubs et leur pérennité? À ce rythme, mieux vaut être endetté et n’avoir pas de DNCG que vouloir investir tout en préservant l’équilibre de ses comptes.

http://www.cahiersdufootball.net/article-incoherence-et-iniquite-la-deception-du-fair-play-financier-5266

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fair-play financier

Message  hanni le Mer 7 Mai - 14:24

Ils disent des choses vrais mais sur certaines ils se plantent completements. Le stade du Zenith, je vois pas ce qu'il vient faire la en sachant de toute façon que les investissements sur les infrastructures ne sont pas prit en compte dans le calcul ... Ils disent que le FPF n'a aucun effets sur la lutte contre les dettes mais depuis 3 ans on constate que l'ensemble des dettes sont en diminutions et qu'aucune ou presque ne se creuse. Apres oui le but c'est aussi de freiner cette course aux gros salaires et aux très gros transfert qui augmentent en flèche depuis quelques temps.

hanni
Moderateurs
Moderateurs

Masculin
Nombre de messages : 15729
Age : 25
Pays : France
Date d'inscription : 30/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fair-play financier

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 2:57


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 15 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9 ... 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum