FCBayern-fr - Forum
Bonjour,

Le forum a changé d'adresse, merci de poster dorénavant sur : http://fcbayern-fr.com/forum2-ipb/

Cependant, ce forum reste actif en lecture.
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Derniers sujets
» Liga espagnole
Ven 19 Fév - 9:26 par hanni

» Les anciens du Bayern.
Lun 15 Fév - 18:20 par Mario Götze

» Nouveau Forum
Lun 15 Fév - 8:52 par Minga

» Serie A - Calcio
Lun 15 Fév - 8:50 par Minga

» Première League
Dim 14 Fév - 19:40 par hanni

» [2016-02-14] FC Augsburg vs Bayern Munich
Dim 14 Fév - 19:24 par Mario Götze

» Blessures.
Dim 14 Fév - 16:26 par 1976

» Mehdi Benatia
Dim 14 Fév - 15:13 par Mario Götze

» [2016-02-23] Juventus vs Bayern Munich
Dim 14 Fév - 0:19 par Tiagojunior


Franz BECKENBAUER anniversaire

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Franz BECKENBAUER anniversaire

Message  1976 le Ven 11 Sep - 8:18

11 septembre : bon anniversaire au Kaiser qui fête ses... 70 ans aujourd'hui

_________________
WM'74... Hampden Park Glasgow - 12/05/1976... Au delà des clivages et de mes insatisfactions, ce qui m'importe avant tout c'est le Club, ce qu'il représente, et surtout les valeurs qu'il incarne (depuis 39 ans en ce qui me concerne) - 05/2015

Membre fondateur du CARLO (Comité Amical des (supporters) Réservés Légitimes et Objectifs envers Ancelotti)
Membre du MARIO Gomez

[Seuls les modérateurs ont le droit de voir cette image]

1976
Admin FCBayern-fr
Admin FCBayern-fr

Masculin
Nombre de messages : 5134
Age : 52
Localisation : * Hors Modération *
Pays : FRANCE
Date d'inscription : 29/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franz BECKENBAUER anniversaire

Message  JB_C2S le Ven 11 Sep - 8:31

Mon joueur préféré.
Revoir ses matchs, c'est toujours un bonheur. Sa Coupe du monde 1966 est trop oublié selon moi, alors que c'est un vrai bijou.
Top 5 All Time.

JB_C2S

Masculin
Nombre de messages : 1864
Age : 35
Pays : France
Date d'inscription : 24/05/2013

http://coup2sport.wordpress.com/author/coup2sport/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franz BECKENBAUER anniversaire

Message  Wunderbern le Ven 11 Sep - 9:35

Bon anniversaire Kaizer Franz. 70 ans le temps passe!

Je n'oublie jamais sa date d'anniversaire, vu c'est la même que celle de mon beau-père. Et puis, le 11 septembre est une date qui est entrée bien tristement dans l'histoire...

Sinon, pour rebondir sur ce qui dit  JB_C2S, en 1966, c'est vraiment énorme: première CdM à 20 ans (ben ouais, il ne fêtera ses 21 ans que les 11 septembre Laughing ), rouage essentiel de l'équipe au milieu avec Haller et Overath, 4 buts inscrits. La compétition était belle en elle-même avec son lot de stars (Eusebio), d'équipes surprises (évidemment la Corée du Nord), de controverses (Argentine-Angleterre et l'expulsion de Rattin), de déceptions (le Brésil fatigué de Pelé et Garrincha).

Et puis une finale mémorable, avec le but le plus controversé de l'histoire du football (enfin pour les allemands!).

Mais le titre ne pouvait échapper à l'Angleterre. 1966 était trop anglais, le monde était trop anglais, le monde tournait autour de l'Angleterre: les Beatles allaient sortir Revolver, les Stones cartonnaient avec Paint It Black et les Kinks avec Sunny Afternoon et Sean Connery préparait On ne vit que deux fois et Antonioni, le très british Blow Up.

Laughing

Wunderbern
Moderateurs
Moderateurs

Masculin
Nombre de messages : 3621
Age : 39
Pays : Montpellier
Date d'inscription : 07/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franz BECKENBAUER anniversaire

Message  JB_C2S le Ven 11 Sep - 11:36

rouage essentiel de l'équipe au milieu avec Haller et Overath, 4 buts inscrits

Le RFA/Suisse, c'est d'une beauté sans nom.
Le 1/4F contre l'Uruguay, c'est lourd. Les Uruguayens mettaient grave des coups, et on les a torpillé après un début de match difficile.
La demi face à l'URSS, c'est du costaud. Le but de Franz >>>>>>>>>>>

La compétition était belle en elle-même avec son lot de stars (Eusebio), d'équipes surprises (évidemment la Corée du Nord), de controverses (Argentine-Angleterre et l'expulsion de Rattin), de déceptions (le Brésil fatigué de Pelé et Garrincha).

J'ai pas kiffé cette CDM. Comme tu dis, tout était anglais. Leur match permanent à Wembley, une Italie dégueulasse devant et des russes pas bandant.
Eusebio, c'était trop fou.
Le Brésil, pas terrible avec en plus Pelé qui est "out". Le match contre la Hongrie, elle est la seule défaite de Garrincha en sélection.

JB_C2S

Masculin
Nombre de messages : 1864
Age : 35
Pays : France
Date d'inscription : 24/05/2013

http://coup2sport.wordpress.com/author/coup2sport/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franz BECKENBAUER anniversaire

Message  roter baron le Ven 11 Sep - 12:26

Bon anniversaire au Kaiser des temps modernes Smile

C'est l'histoire de ce genre de personnes qui donne l'impression que la réalité dépasse souvent la fiction. Une destinée qui est peut être sans nulle autre pareil dans le monde du foot. Une carrière de joueurs énorme, ensuite il remet le couvert en tant qu'entraîneur, président du Bayern aussi, et j'en passe surement d'autres.

C'est extraordinaire.

roter baron

Masculin
Nombre de messages : 15007
Age : 31
Pays : Belgique
Date d'inscription : 07/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franz BECKENBAUER anniversaire

Message  defleppard210 le Ven 11 Sep - 12:53

Bon anniversaire à lui. C'est un peu le Midas des temps modernes, tout ce qu'il touche (a touché) se transforme (s'est transformé) en or. Sans le côté tragique bien sûr.

defleppard210

Masculin
Nombre de messages : 1721
Age : 30
Localisation : Paris
Pays : France
Date d'inscription : 01/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franz BECKENBAUER anniversaire

Message  KaiserFranz le Ven 11 Sep - 13:13

70 ans quand même!!Le meilleur joueur de l'histoire du football allemand. Quelle classe!!

Certains le prennent de haut aujourd'hui quand il dit quelque chose. On le prend pour un vieux gâteux. Bon il a contribué à ça aussi avec ses pubs etc mais personne ne mérite plus son surnom que lui.

KaiserFranz

Masculin
Nombre de messages : 3503
Age : 31
Localisation : Paris
Pays : france
Date d'inscription : 08/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franz BECKENBAUER anniversaire

Message  Wunderbern le Ven 11 Sep - 13:22

JB_C2S a écrit:

J'ai pas kiffé cette CDM. Comme tu dis, tout était anglais. Leur match permanent à Wembley, une Italie dégueulasse devant et des russes pas bandant.
Eusebio, c'était trop fou.
Le Brésil, pas terrible avec en plus Pelé qui est "out". Le match contre la Hongrie, elle est la seule défaite de Garrincha en sélection.

C'était une autre époque aussi. Une époque où le pays organisateur pouvait très bien jouer tous ses matchs dans le même stade et dire un "So what?" pour répondre à la controverse. En 62, Garrincha expulsé en demi-finale a vu sa suspension miraculeusement "effacé" pour qu'il puisse disputer la finale. Les règles étaient un peu élastiques. Maintenant, cela aurait été un scandale évidemment.

1966, c'est aussi vraiment la première Coupe du Monde "européenne", plus tactique, plus défensive, plus calculatrice. Ca tranchait avec les scores de baby-foot des éditions précédentes (enfin, 62 dans le style jeu défensif, c'était pas mal non plus). Mais disons que ça commençait à ressembler à du football plus "moderne" moins fou-fou que les années 50.

Sinon, l'Italie, c'était compliqué en 66: faut pas oublier que depuis la fin de la guerre, ils galéraient vraiment à revenir au premier plan. Et puis, il y avait aussi l'opposition entre partisans du Catenaccio (les Nerazzuri) et ceux d'un jeu moins défensifs (les Rossoneri dont Rivera) qui avaient un peu plombé l'équipe. Ce qui a poussé Fabbri à écarter Armando Picchi le libéro de l'Inter et à donner gain de cause à Rivera (qui sera beaucoup critiqué par le suite et rendu plus ou moins responsable du fiasco).

Le Brésil, ils étaient cramés: Garrincha était rongé par l'arthrose et l'alcool, Bellini et Djalma Santos avaient dépassé la date de péremption et la blessure de Pelé contre la Bulgarie a fait mal puisqu'il est forfait contre la Hongrie. Compétition mal gérée par eux, équipe vieillissante, adversaires brutaux... C'était un peu fin d'une époque.

Au final, la finale Angleterre-Allemagne étaient la plus logique. L'Angleterre avait du lourd à l'époque, même s'ils ont un peu cheaté le truc avec leurs matchs à Wembley. Le but "controversé" en finale... bof, s'il n'avait pas été accordé, cela aurait été tout aussi controversé. Bien moins choquant que la main de Maradona en 86.

Wunderbern
Moderateurs
Moderateurs

Masculin
Nombre de messages : 3621
Age : 39
Pays : Montpellier
Date d'inscription : 07/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franz BECKENBAUER anniversaire

Message  Wunderbern le Ven 11 Sep - 13:34

Sinon, en parlant de 1966, une photo de deux défenseurs "plus que des défenseurs" qui se sont croisés par deux fois en Coupe du Monde: le Kaizer Franz et Bobby Moore*, le capitaine de l'Angleterre en 66 et 70.

[Seuls les modérateurs ont le droit de voir cette image]

- "Checkmate, mate"
- "Verdammte Scheiße"

*Corrigé, ça faisait tâche.


Dernière édition par Wunderbern le Ven 11 Sep - 15:10, édité 1 fois

Wunderbern
Moderateurs
Moderateurs

Masculin
Nombre de messages : 3621
Age : 39
Pays : Montpellier
Date d'inscription : 07/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franz BECKENBAUER anniversaire

Message  JB_C2S le Ven 11 Sep - 14:35

Assez d'accord avec ton analyse de la CDM 1966.
C'est vrai que voir moins de raclée, c'était sympa.
Pour l'Italie, d'accord mais j'ai revu il y a un mois le Corée du Nord/Italie, ils ne peuvent s'en prendre qu'à eux-même. Trop de bavures.

Bien moins choquant que la main de Maradona en 86

Maradona aime à dire que l'Angleterre avait gagné sa Coupe du monde sur une erreur d'arbitrage, donc ils n'avaient pas le droit de pleurer. Super.

le Kaizer Franz et Bobby Charlton

Bobby Moore plutôt.

JB_C2S

Masculin
Nombre de messages : 1864
Age : 35
Pays : France
Date d'inscription : 24/05/2013

http://coup2sport.wordpress.com/author/coup2sport/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franz BECKENBAUER anniversaire

Message  Wunderbern le Ven 11 Sep - 15:09

JB_C2S a écrit:
le Kaizer Franz et Bobby Charlton

Bobby Moore plutôt.

Oups, impardonnable!

Wunderbern
Moderateurs
Moderateurs

Masculin
Nombre de messages : 3621
Age : 39
Pays : Montpellier
Date d'inscription : 07/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franz BECKENBAUER anniversaire

Message  Wunderbern le Ven 11 Sep - 16:52

Sinon, vu que le Kaiser a 70 ans, quelques dates dans l'histoire de notre idole à tous. Pour rappeler sa carrière:

-11 septembre 1945: Naissance du futur empereur d'un papa postier qui s'appelle aussi Franz. Evidemment naissance à Munich.

-1959: Le petit Franz qui joue au football, rêve de jouer pour le Munich 1860, son club préféré. Une gifle donnée par l'un des jeunes de Munich 1860, lors d'un match amical, va changer ses projets: il choisit le rival le Bayern Munich. Ou comment grâce à une mandale ce forum ne s'appelle pas "Communauté francophone du Munich 1860".

-1965: Franz Beckenbauer découvre la Bundesliga après la promotion du Bayern Munich qui a remporté la Regionalliga Süd. Après 6 matchs de BuLi, Helmut Schön se dit que c'est bon, on ne va pas tourner autour du pot et le sélectionne en équipe de RFA contre la Suède.

-1966: Première Coupe du Monde, première finale disputée (et perdue) 4 buts inscrits (2 contre la Suisse, 1 contre l'Uruguay, 1 contre l'URSS), titre officieux de meilleur joueur du tournoi. Tout ça à 20 ans. Et aussi premier titre, la Coupe d'Allemagne (où il marque l'un des 4 buts de son équipe). Pour fêter ça, il enregistre une daube: Gute Freunde kann niemand trennen. Franchement, entre Sunny Afternoon et Paint It Black les anglais étaient définitivement plus forts cette année-là.

-1967: Victoire en Coupe d'Europe des villes de foire. Non, il ne s'agit pas d'un tournoi de sixte entre des montagnes russes et des auto-tamponneuses mais de l'ancêtre de la Coupe UEFA ou C3.

-1968: Franz prend la pose à côté d'un buste du Kaiser Franz Joseph pour une photo. Il lui vole la vedette et il n'y aura désormais plus qu'un seul Kaiser Franz.

-1969: Premier titre de champion d'Allemagne. Le Kaiser en gagnera au final 4 (1969, 1972, 1973, 1974) avec le Bayern. Il aurait pu en gagner plus s'il n'y avait pas eu les Fohlen de Mönchengladbach.

-1970: Deuxième Coupe du Monde au Mexique (celui qui restera sa préféré d'après lui). Il s'illustre en allant claquer le but de la remontée, contre l'Angleterre. Mené 2-0, les allemands remportent le match de la revanche, 3-2. Contre l'Italie, les allemands livrent un match d'anthologie qui se termine à 4 à 3 en faveur des transalpins. Beckenbauer finit le bras en écharpe, clavicule cassée sur le terrain. Leçon de courage? D'après l'intéressé, "On avait fait tous nos changements, j'étais obligé de rester sur le terrain". Modeste.

-1972: La RFA atomise l'URSS en finale de l'Euro et le Kaiser qui évolue désormais libéro et qui est capitaine est sacré Ballon d'Or.

-1973: Beckenbauer croise la route d'un certain Johan Cruijff en quarts de finale de la Coupe d'Europe des Clubs Champions. L'Ajax explose le Bayern 4 à 0 à l'aller. Le retour est remporté par les allemands mais pour faire style.

-1974: Beckenbauer recroise la route d'un certain Cruijff en finale de la Coupe du Monde organisée en RFA. Il laisse Berti faire le sale boulot et Cruijff s'éteindre au fil de la rencontre. Dans le tout nouveau Olympiastadion de Munich, il ajoute dans son armoire à trophée la Coupe du Monde à la Coupe d'Europe des Champions qu'il a remporté quelques mois plus tôt. Un triomphe sur le terrain mais un calvaire en coulisses... entre rivalités, menaces de grèves et joueurs prêts à mettre les bouts (Breitner).

-1975: Saison pourrie pour le Bayern qui finit à la dixième place du championnat et se fait même corriger 6-0 par Offenbach. Mais aussi pour le Kaiser qui réussit l'exploit de faire deux buts contre son camp dans deux matchs d'affilée (contre Offenbach puis contre le Hertha). Mais "à la fin, ce sont les allemands qui gagnent". Beckenbauer remporte une deuxième Coupe d'Europe d'affilée lors d'un match dégueu contre Leeds où le Kaiser a montré qu'il avait ce soir-là, le totem d'immunité.

-1976: Si les poteaux n'avaient pas été carrés... peut-être que Beckenbauer n'aurait effectivement pas remporté sa troisième Coupe d'Europe d'affilée contre les Verts de Saint-Etienne. Mais s'il y avait eu Youtube peut-être que Maier ne se serait pas fait surprendre par Antonin Panenka lors des tirs aux buts de la finale de l'Euro. Mais avec des "si"... le Kaiser n'aurait pas eu son deuxième Ballon d'Or.

-1977: Auf wiedersehen München, auf wiedersehen Deutschand. Le Kaiser va remplir son compte en banque au Cosmos New York, aux USA, là où l'herbe des terrains est aussi artificielle que la couleur des cheveux des pom-pom girls. Pas grand chose à dire. Restent quelques photos touristiques: Franz et Cruijff qui jouent ensemble, Franz et Pelé sous la douche...

-1980: Retour en Allemagne... à Hambourg. Hum, hum... personne n'est parfait. Mais un titre de champion en plus en 1982.

-1983: Une dernière saison inutile au Cosmos et le Kaiser raccroche les crampons. Son histoire de joueur est terminée. Mais pas celle de l'entraîneur et du dirigeant!

Sinon c'est cadeau:


Wunderbern
Moderateurs
Moderateurs

Masculin
Nombre de messages : 3621
Age : 39
Pays : Montpellier
Date d'inscription : 07/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franz BECKENBAUER anniversaire

Message  JB_C2S le Ven 11 Sep - 18:09

Contre l'Italie, les allemands livrent un match d'anthologie qui se termine à 4 à 3 en faveur des transalpins. Beckenbauer finit le bras en écharpe, clavicule cassée sur le terrain. Leçon de courage? D'après l'intéressé, "On avait fait tous nos changements, j'étais obligé de rester sur le terrain". Modeste.
Ce match est plus que moyen avant l'égalisation de Schnellinger.
Ca se joue vraiment à rien pour qu'un match devienne le "match du siècle".

-1972: La RFA atomise l'URSS en finale de l'Euro et le Kaiser qui évolue désormais libéro et qui est capitaine est sacré Ballon d'Or.

Pour moi, c'est peut-être la meilleure Nationalmannschaft de l'histoire.
Technique sur toutes les lignes, un milieu de maboul (Netzer), très joueuse. J'ai adoré.

Un triomphe sur le terrain mais un calvaire en coulisses... entre rivalités, menaces de grèves et joueurs prêts à mettre les bouts (Breitner).

Il a eu la tête de Netzer.
Breitner se casse parce qu'il en a marre du pouvoir de Franz, Müller prend sa retraite car les femmes ont pas été invité aux banquets.

JB_C2S

Masculin
Nombre de messages : 1864
Age : 35
Pays : France
Date d'inscription : 24/05/2013

http://coup2sport.wordpress.com/author/coup2sport/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franz BECKENBAUER anniversaire

Message  roter baron le Ven 11 Sep - 18:40

Merci pr ce résumé Wunder'!

Gute Freunde ... c'est si ... germanique je trouve!
Mais Franz n'a t'il pas eu aussi une brève carrière cinématographique?

roter baron

Masculin
Nombre de messages : 15007
Age : 31
Pays : Belgique
Date d'inscription : 07/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franz BECKENBAUER anniversaire

Message  Wunderbern le Sam 12 Sep - 0:34

roter baron a écrit:Merci pr ce résumé Wunder'!

Gute Freunde ... c'est si ... germanique je trouve!
Mais Franz n'a t'il pas eu aussi une brève carrière cinématographique?

Juste!

Mais tu m'apprends quelque chose. Je suis allé vérifier dans l'imdb et il est crédité comme acteur dans deux films:

Die Spaßvögel (1967) et un film TV: Olympia - Olympia (1971).

Exceptés que le fait qu'ils sont marqués comme comédies, aucune info sur ces films. Si quelqu'un en a, ce serait cool Very Happy

Wunderbern
Moderateurs
Moderateurs

Masculin
Nombre de messages : 3621
Age : 39
Pays : Montpellier
Date d'inscription : 07/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franz BECKENBAUER anniversaire

Message  Wunderbern le Sam 12 Sep - 10:00

JB_C2S a écrit:
-1972: La RFA atomise l'URSS en finale de l'Euro et le Kaiser qui évolue désormais libéro et qui est capitaine est sacré Ballon d'Or.

Pour moi, c'est peut-être la meilleure Nationalmannschaft de l'histoire.
Technique sur toutes les lignes, un milieu de maboul (Netzer), très joueuse. J'ai adoré.

Définitivement. La meilleure prestation de la NM en compétition. Les journaux allemands parlaient à l'époque de l'équipe "ramba-samba". Helmut Schön aurait dit à l'époque à l'équipe à Netzer et Beckenbauer: "Macht was ihr wollt, ich habe nichts dagegen" ("Faites ce que vous voulez, cela m'est égal"). Il y avait une grande liberté tactique. Et puis, un mélange de style entre des bavarois qui "jouaient de manière plus rationnelle et des Fohlen qui jouaient de manière plus belle" (dixit le Kaiser himself) qui a accouché d'un beau truc.

JB_C2S a écrit:
Un triomphe sur le terrain mais un calvaire en coulisses... entre rivalités, menaces de grèves et joueurs prêts à mettre les bouts (Breitner).

Il a eu la tête de Netzer.
Breitner se casse parce qu'il en a marre du pouvoir de Franz, Müller prend sa retraite car les femmes ont pas été invité aux banquets.

Pour Netzer, il y a plusieurs sons de cloche. En tout cas, il était certain à l'époque qu'il était impossible de jouer avec Overath et Netzer ensemble, et qu'il fallait faire un choix entre les deux. Schön, Beckenbauer et Overath ont dit surtout qu'il était arrivé complètement hors de forme au camp d'entraînement et partiellement blessé.

Du coup, c'est Overath qui a été choisi pour débuter - et il revenait de loin, il avait dit à l'origine qu'il voulait prendre sa retraite, après une série de mauvais matchs à Cologne et un manque de confiance en sélection. Et finalement, Overath réussit à convaincre tout le monde lors des matchs de poules, alors que paradoxalement, les 22 minutes que joue Netzer sont lors du match perdu contre la RDA. Il n'a pas eu vraiment sa chance, comme le dira plus tard Overath mais disons qu'il n'était aussi pas prêt lorsque le choix s'est fait. A noter quand même que Netzer a toujours dit que Overath (qui était son grand ami dans le privé) a été le meilleur choix à l'époque car il était beaucoup plus "fondu" dans la NM que lui. Mais je ne suis pas certain que le Kaiser ait voulu vraiment sa tête (même s'ils ne s'appréciaient pas): il lui avait bien filé les clés lors de l'Euro 72 (Euro que Overath ne joue pas d'ailleurs) pourquoi vouloir sa peau deux ans plus tard? Je crois que c'est plus par pragmatisme (et c'est quand même, la caractéristique première de Franz): tu n'es pas en forme, tu ne joues pas. Point.

Breitner à l'époque, ce n'était pas encore contre Beckenbauer qu'il était remonté. En fait, il y avait un énorme problème à propos des primes en cas de victoire de la NM et qui étaient vraiment ridicules par rapport à celles dont les journaux avaient fait écho pour une autre sélection (Italie?). Du coup, les joueurs ont menacé la DFB de faire la grève - ce qu'ils ont plus ou moins fait au final, vu qu'ils séchaient les entraînements et se lâchaient niveau plaisirs de la vie genre clopes, alcool surtout. Breitner était un peu le leader de cette fronde (et je l'imagine bien faire le petit speech: "Camarades, on nous vole! Sus à ces petits bourgeois qui nous gouvernent!"). Les choses se seraient envenimées au point que le Breitner a décidé de planter là, l'équipe et de rentrer chez lui. D'après Beckenbauer, il aurait passé une nuit entière avec Gerd Müller (ou Maier ou Hoeness, je ne sais plus bien) à le convaincre de rester... ce qu'il décidera de faire au petit matin!

Pour Müller, c'est la version la plus souvent admise. Une autre veut qu'il se soit fait réprimandé par les officiels de la Fédé pour avoir fêté trop bruyamment le titre. Du coup, selon lui: Da hab ich gedacht, jetzt leckt’s uns am Arsch (je fais pas la traduction, ce n'est pas trop joli) et il les aurait planté là. Après, Schön avait dit que cette décision avait été prise plus tôt et qu'il avait été mis dans la confidence bien avant la fin du tournoi.

En tout cas, quelque soit la raison, je pense que l'atmosphère très très tendue entre bavarois et joueurs de Gladbach lors de la compétition, la guerre avec la DFB, le fait que les mises au vert et les rassemblements à l'époque étaient très très ennuyants (pas d'alcool, pas de femmes, pas de Gameboy et de iPhone) et le fait que bon, il n'avait plus grand chose à gagner en sélection ont fait qu'il a préféré jeter l'éponge.

Evidemment, tout ça, c'est de la tambouille de coulisses: difficile de démêler le vrai du faux.

Wunderbern
Moderateurs
Moderateurs

Masculin
Nombre de messages : 3621
Age : 39
Pays : Montpellier
Date d'inscription : 07/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franz BECKENBAUER anniversaire

Message  JB_C2S le Sam 12 Sep - 10:34

Pour la tête de Netzer, c'est sûrement grossi mais tous les témoignages des différents confirment que les tensions entre les Bavarois et les Fohlen étaient maximales. Pour le choix d'Overath, son côté lâche rien à jouer en sa faveur. Il se sublimait vraiment en sélection, et vu que la RFA était moins rayonnante qu'en 1972, ça a dû jouer.

Pour Breitner, faut quand même pas oublier qu'il se barre au Real Madrid juste derrière. Il avait taxé Franz d'être un "fasciste" et d'être obnubilé par l'argent.
Sa femme et celle de Gabowski ont été refusé à l'entrée d'un diner pour la CDM 1974, il avait pété un plomb.
Il refuse de revenir en sélection en 1976 car il y a Beckenbauer. Quand Franz prend sa retraite et se barre à New York, il revient en NM et au Bayern.

JB_C2S

Masculin
Nombre de messages : 1864
Age : 35
Pays : France
Date d'inscription : 24/05/2013

http://coup2sport.wordpress.com/author/coup2sport/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franz BECKENBAUER anniversaire

Message  Wunderbern le Sam 12 Sep - 12:17

JB_C2S a écrit:Pour la tête de Netzer, c'est sûrement grossi mais tous les témoignages des différents confirment que les tensions entre les Bavarois et les Fohlen étaient maximales. Pour le choix d'Overath, son côté lâche rien à jouer en sa faveur. Il se sublimait vraiment en sélection, et vu que la RFA était moins rayonnante qu'en 1972, ça a dû jouer.

Ouais, mais plus de 40 ans après les faits, aucun des acteurs (Netzer compris) n'a jamais confirmé que Netzer a payé le prix de ces tensions, alors que bon ils auraient pu se lâcher. J'ai tendance à croire que l'éviction relevait d'une certaine logique pour tout le monde.

JB_C2S a écrit:
Pour Breitner, faut quand même pas oublier qu'il se barre au Real Madrid juste derrière. Il avait taxé Franz d'être un "fasciste" et d'être obnubilé par l'argent.
Sa femme et celle de Gabowski ont été refusé à l'entrée d'un diner pour la CDM 1974, il avait pété un plomb.
Il refuse de revenir en sélection en 1976 car il y a Beckenbauer. Quand Franz prend sa retraite et se barre à New York, il revient en NM et au Bayern.

C'est vrai mais Breitner, c'était un personnage quand même. Quand il se barre du Bayern pour le Real, c'est "après moi, le déluge": il ne défonce pas que Franz. Il dit que le club n'est qu'un ramassis de nouveaux riches, qu'il ne s'est jamais senti bavarois, que c'est un club de vendu, etc, etc... alors qu'il se barre lui-même au Real Madrid, ben, il faut le dire, uniquement pour la thune Laughing . D'ailleurs, la blague, lorsqu'il revient en Allemagne, c'est dans un club très très modeste, l'Eintracht Braunschweig qu'il accusera au bout d'un moment, d'être un club de gagne-petits, sans ambition (un club au passage, qui s'est saigné pour payer son salaire démentiel Laughing ) et de retourner chez les bourgeois du Bayern! Très controversé le Paul quand même. Disons que chez lui, les décisions avaient la couleur de l'argent (il s'est rasé la barbe pour une marque de cosmétiques qui lui aura versé 150 000 DM pour l'occasion!). C'est pour ça que je l'imagine bien plus furieux pour ces primes de matchs plutôt que contre Beckenbauer au moment du Mondial 74. C'est sûr que les deux ne s'aimaient pas mais dans l'échelle des priorités, je vois plutôt ça passer en second.

D'ailleurs, Breitner a toujours eu des relations ambigües avec le Kaiser, le Bayern et ses anciens joueurs. Grand pote avec Hoeness (même s'il ne se gêne pas trop pour baver sur le Bayern), il a toujours eu des relations fluctuantes avec Beckenbauer, après leur carrière respective: parfois cordiales parfois conflictuelles (sans jamais être dans l'extrême non plus). C'était deux joueurs qui incarnaient des valeurs différentes: Beckenbauer, les valeurs conservatrices et bourgeoises; Breitner, c'était le révolutionnaire communiste, rebelle. Mais en même temps assez proches parce que vivants dans les mêmes sphères de la société (disons celle qui roule en Maserati). D'où ce côté "je t'aime moi non plus". J'ai l'impression que pour Beckenbauer, c'est un peu comme le collègue "grande gueule" qui est sympa dans le fond, mais dont tu as toujours un peu peur qu'il sème le b... à force de l'ouvrir pour tout et pour rien. Et que pour Breitner, Beckenbauer, c'est le gros mec rigide, réac', qui est l'ennemi camarade mais qui a une voiture classe quand même, d'ailleurs Franz, elle monte jusqu'à combien?

C'est pour ça que Breitner n'a jamais vraiment eu d'après-carrière dans le football (enfin, peut-être qu'il ne voulait pas vraiment non plus): personne ne voulait de lui dans un club (même si maintenant, il est recruteur au club). Officieusement, il est le sélectionneur allemand qui a eu la plus courte carrière à la tête de la NM. La DFB l'avait nommé en 98 en remplacement de Vogts et en moins de quelques heures, la plupart des officiels ont incendié et menacé la Fédé: "Breitner, jamais" Laughing . Son "mandat" a duré 17 heures.

Wunderbern
Moderateurs
Moderateurs

Masculin
Nombre de messages : 3621
Age : 39
Pays : Montpellier
Date d'inscription : 07/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franz BECKENBAUER anniversaire

Message  roter baron le Sam 12 Sep - 13:48

Merci pr tte ces anecdotes Smile

roter baron

Masculin
Nombre de messages : 15007
Age : 31
Pays : Belgique
Date d'inscription : 07/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franz BECKENBAUER anniversaire

Message  Wunderbern le Sam 12 Sep - 14:21

roter baron a écrit:Merci pr tte ces anecdotes Smile

De rien. Je me rappelle que l'Equipe magazine avait sorti un Spécial Beckenbauer dans les années 2000 (probablement en 2005 pour ses soixante ans) où beaucoup des anecdotes que je raconte étaient déjà mentionnées.

Sinon, visiblement SoFoot a fait un truc sur lui avec de belles photos de lui en slip.

Beckenbauer, 70 ans de règne

Avec pas mal d'autres anecdotes.

Wunderbern
Moderateurs
Moderateurs

Masculin
Nombre de messages : 3621
Age : 39
Pays : Montpellier
Date d'inscription : 07/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franz BECKENBAUER anniversaire

Message  Philipp Lahm le Sam 12 Sep - 21:15

L'ancien membre Cik aurait eu de belles anecdotes à raconter sur le Kaiser je pense.

Philipp Lahm

Masculin
Nombre de messages : 1065
Age : 21
Pays : France
Date d'inscription : 25/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franz BECKENBAUER anniversaire

Message  JB_C2S le Dim 13 Sep - 0:17

Wunderbern a écrit:Ouais, mais plus de 40 ans après les faits, aucun des acteurs (Netzer compris) n'a jamais confirmé que Netzer a payé le prix de ces tensions, alors que bon ils auraient pu se lâcher. J'ai tendance à croire que l'éviction relevait d'une certaine logique pour tout le monde. .

La différence, c'est que Netzer respectait Franz, et n'était pas aigrit, jaloux comme a pu l'être Breitner.
Franz a "fait" l'équipe en 1974 après la défaite vs RDA, et ça a payé. Si la Nationalmannschaft avait perdu, il aurait été montré du doigt. Mais là, ça a fonctionné donc difficile de lui en vouloir, surtout que l'ensemble des joueurs ont adhéré au final. C'était naturel.
Breitner a longtemps critiqué les pleins pouvoirs de Franz, son côté patron. Mais lui, il ne s'est pas gêné pour mettre des bâtons dans les roues à Schuster qui était programmé pour être le géant de la sélection. J'adore Breitner, mais comme tu dis, le mec était quand même sacrément paradoxal.

JB_C2S

Masculin
Nombre de messages : 1864
Age : 35
Pays : France
Date d'inscription : 24/05/2013

http://coup2sport.wordpress.com/author/coup2sport/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franz BECKENBAUER anniversaire

Message  Wunderbern le Dim 13 Sep - 10:59

JB_C2S a écrit:
La différence, c'est que Netzer respectait Franz, et n'était pas aigrit, jaloux comme a pu l'être Breitner.
Franz a "fait" l'équipe en 1974 après la défaite vs RDA, et ça a payé. Si la Nationalmannschaft avait perdu, il aurait été montré du doigt. Mais là, ça a fonctionné donc difficile de lui en vouloir, surtout que l'ensemble des joueurs ont adhéré au final. C'était naturel.
Breitner a longtemps critiqué les pleins pouvoirs de Franz, son côté patron. Mais lui, il ne s'est pas gêné pour mettre des bâtons dans les roues à Schuster qui était programmé pour être le géant de la sélection. J'adore Breitner, mais comme tu dis, le mec était quand même sacrément paradoxal.

Oui, c'est vrai.

Moi, c'est un peu pour ça que j'aime Franz. Pour moi, c'est le footballeur qui a sûrement le mieux réussi sur ou en dehors des terrains, à la fois grâce à son talent et à sa mentalité. C'est un joueur qui s'est donné les moyens de ses ambitions mais sans être forcément tyrannique ou comploteur. C'est pour ça que j'ai toujours eu du mal à croire le fait qu'il se soit payé Netzer ou le fait qu'il se comportait comme un petit tyran au Bayern, selon Breitner. Je crois que c'était surtout Breitner le problème.

D'ailleurs, cette image du mec "arrogant et autoritaire" à la tête d'une "Allemagne disciplinée et pas fun du tout" (vs les "libertaires poètes hollandais"), j'ai toujours trouvé ça cliché et un peu vision "franco-française" du truc. Dans la réalité, l'Allemagne des années 70 n'était pas forcément plus disciplinée que la Hollande de Michels (ou même l'Ajax de la même époque). Les hollandais s'astreignaient à des entraînements de spartiates (modernes pour l'époque), à étudier des schémas de jeu très stricts et complexes et à les appliquer rigoureusement sur le terrain: en fait, un truc loin d'être "freestyle-cheveux longs-rock'n'roll". Quant à Cruyff, il était largement plus "arrogant et autoritaire" que Beckenbauer.

Beckenbauer "arrogant", c'est quand même le gars qui a passé son temps à dire que les autres étaient meilleurs que lui (Pelé, Charlton, Cruyff...), que sans Gerd Müller, jamais le Bayern n'aurait gagné tant de titres, etc, etc... C'est quand même le mec qui a choisi de se mettre en retrait lors de la finale 74 pour faire gagner son équipe (il ne monte pas une fois et passe son temps à défendre) ou qui va féliciter Revelli et les Verts dans le vestiaire après la finale 76 (c'est dans l'article de SoFoot que j'ai mis en lien plus haut) en disant que malgré la défaite, c'étaient eux les meilleurs ce soir. Je ne crois pas que c'est de la fausse modestie ou de l'humilité. C'est juste - je pense - qu'il était assez lucide et honnête pour admettre ce qui apparaissait comme une évidence. A comparer avec les autres grandes légendes du football qui sont toujours en train de tailler le marbre de leur piédestal genre "moi, je suis capable de faire mieux avec une orange".

Même le côté "autoritaire". Ok, ça ne devait pas trop rigoler sous ses ordres, mais personne n'a jamais contesté le fait que ce qu'il a fait a été juste au final. Disons que ce n'était pas abusif. La preuve: la plupart des mecs qui ont joué avec lui, sont toujours restés plus ou moins amis avec lui. Pour Cruyff, par exemple, c'était une autre musique, dans un SoFoot Spécial Cruyff, ses entraîneurs et les anciens ajacides (et aussi ceux de Rotterdam) ne le ménagent pas: Le mec qui râle sur tout, qui pourrit tout le monde, qui a une opinion sur tout, franchement borné et même de mauvaise foi (quand il ratait une passe, il accusait l'autre de s'être mal positionnné Laughing ). Bon, il avait aussi de bons côtés hein mais disons qu'avec certains, ça ne passait pas du tout. Si Breitner avait été à l'Ajax, je crois qu'il serait aussi parti au Real Madrid... mais après lui avoir mis un pain!

Pour moi, le Kaiser, c'est le mec pragmatique par excellence: le mec qui a surtout cherché la meilleure solution pour satisfaire ses ambitions et celles des équipes dans lesquelles il a joué. Pas le mec qui s'est borné sur ses convictions, sur ses choix ou ses désirs (sinon, il aurait probablement rien fait pour retenir Breitner en 1974). Il a écarté Buchwald de la sélection pour l'Euro 88 avant d'en faire un joueur-clé en 90.

C'est un peu pour ça que je le place un peu au-dessus des autres par rapport à sa carrière. Ce n'est pas forcément le joueur le plus talentueux de l'histoire mais le mec qui aura le mieux géré sa carrière de joueur et sa post-carrière. Et un "vrai" leader: vraiment le joueur capable de tirer le meilleur d'une équipe pas juste sur le terrain mais aussi dans les vestiaires. Un "leader" qui sait surtout quand gueuler et quand la boucler, écouter les autres et se faire plus petit quand besoin est. Bref, le genre de joueur qui  s'en fout du numéro dans le dos (4, 5 et 6: Franz prenait ce qu'il restait)  et qui ne va pas user de son pouvoir pour ce genre de futilités (ça paraît idiot mais combien de joueurs ont tapé du poing sur la table pour un numéro?).

Définitivement, LE plus grand joueur du Bayern et la Nationalmannschaft.

Wunderbern
Moderateurs
Moderateurs

Masculin
Nombre de messages : 3621
Age : 39
Pays : Montpellier
Date d'inscription : 07/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franz BECKENBAUER anniversaire

Message  JB_C2S le Dim 13 Sep - 11:57

C'est pour ça que j'ai toujours eu du mal à croire le fait qu'il se soit payé Netzer

Je ne crois pas qu'il se le soit payé, il l'a juste écarté naturellement pour la bonne cause.
Il fallait un patron, sur et en dehors du terrain. Et un seul, pas deux.
Facile pour lui: la RFA commence sans Netzer, et s'offre deux victoires sans prendre de buts.
Contre la RDA, Netzer rentre, Overath sort et hop, défaite.
C'est con mais forcément, ça a dû jouer dans l'inconscient des autres, du coach et dans son discours.
Netzer est resté proche du Kaiser après ça, il ne lui en a pas voulu.
C'est un choix qui s'est imposé par les faits. Faut pas zapper que Netzer avait quitté Monchen en 1973 et que ça tournait quand même sans lui. Les membres de Gladbach ont pu plus facilement adhéré à l'idée que c'était possible sans lui.

D'ailleurs, cette image du mec "arrogant et autoritaire" à la tête d'une "Allemagne disciplinée et pas fun du tout" (vs les "libertaires poètes hollandais"), j'ai toujours trouvé ça cliché et un peu vision "franco-française" du truc. Dans la réalité, l'Allemagne des années 70 n'était pas forcément plus disciplinée que la Hollande de Michels (ou même l'Ajax de la même époque). Les hollandais s'astreignaient à des entraînements de spartiates (modernes pour l'époque), à étudier des schémas de jeu très stricts et complexes et à les appliquer rigoureusement sur le terrain: en fait, un truc loin d'être "freestyle-cheveux longs-rock'n'roll". Quant à Cruyff, il était largement plus "arrogant et autoritaire" que Beckenbauer.

Ba oui, mais bon la France et sa vision de l'Allemagne, tu ne pourras jamais l'a changer.
J'ai encore en mémoire les explosions de joies de Guy Roux, Roland-Larqué lors des défaites de l'Allemagne à l'Euro 92 et à la CDM 94.
Courbis qui nous explique que Beckenbauer était un mauvais entraineur... Roland Courbis aka j'ai jamais rien gagné de ma vie à part une coupe d'Algérie et un titre en L2.
C'est comme ça. Regarde en France, un Thomas Müller est pas aussi bien considéré qu'en Angleterre par exemple, ou en Espagne.

Beckenbauer "arrogant", c'est quand même le gars qui a passé son temps à dire que les autres étaient meilleurs que lui (Pelé, Charlton, Cruyff...), que sans Gerd Müller, jamais le Bayern n'aurait gagné tant de titres, etc, etc... C'est quand même le mec qui a choisi de se mettre en retrait lors de la finale 74 pour faire gagner son équipe (il ne monte pas une fois et passe son temps à défendre) ou qui va féliciter Revelli et les Verts dans le vestiaire après la finale 76 (c'est dans l'article de SoFoot que j'ai mis en lien plus haut) en disant que malgré la défaite, c'étaient eux les meilleurs ce soir. Je ne crois pas que c'est de la fausse modestie ou de l'humilité. C'est juste - je pense - qu'il était assez lucide et honnête pour admettre ce qui apparaissait comme une évidence. A comparer avec les autres grandes légendes du football qui sont toujours en train de tailler le marbre de leur piédestal genre "moi, je suis capable de faire mieux avec une orange"

Oui.
Après, quand tu atteint son niveau de jeu, son importance dans le football; normal que tu es certaine certitudes.
Moi, ça ne me choque pas si tu assures derrière.
Je préfère ça, à de la fausse modestie à la Messi. C'est pathétique.

Ce n'est pas forcément le joueur le plus talentueux de l'histoire mais le mec qui aura le mieux géré sa carrière de joueur et sa post-carrière

Platini a bien géré aussi.
Il a été trop gentil en prenant l'EDF au pire moment pour rendre service.
Mais maintenant, c'est devenu un politique, un vrai. Franz a su gérer son image, sa popularité. Personne le déteste, au pire on le trouve relou à dire des conneries en foot dans la presse parfois et c'est tout.

Définitivement, LE plus grand joueur du Bayern et la Nationalmannschaft.

Inconstestablement.


JB_C2S

Masculin
Nombre de messages : 1864
Age : 35
Pays : France
Date d'inscription : 24/05/2013

http://coup2sport.wordpress.com/author/coup2sport/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franz BECKENBAUER anniversaire

Message  Mario Götze le Dim 13 Sep - 15:32

Pour en revenir à Courbis, c'est un sac à merde.

Chaque fois qu'il est question de Bundesliga ou de joueurs allemands il y va fort .. "Ah c'est facile pour le Bayern il n'y a rien en Allemagne à part eux voir Dortmund, l'OM, l'OL voir même l'ASSE peuvent finir deuxième en Allemagne"

Heureusement qu'il y a un mec, trop décrié à mon sens mais qui a souvent raison malgré tout qui le remet toujours en place, aka Riolo "Deux années de suite avec 6 ou 7 clubs qualifiés au second tour des compétitions européens, une finale 100% allemande il y a 2 ans, 3e au coef UEFA loin devant la France, Schalke et Leverkusen qui sont à un doigt de sortir les 2 finalistes de la saison passée et tu sors des conneries comme ça ? Alors qu'en France on se touche la nouille dès que l'ASSE passe le tour préliminaire contre des chypriotes ou que l'OM arrive gagner un match européen ?" dit-il ?

Très intéressant sinon, mais fallait que je dise ce que j'ai dis plus haut Twisted Evil

Mario Götze

Masculin
Nombre de messages : 4025
Age : 27
Pays : France
Date d'inscription : 14/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franz BECKENBAUER anniversaire

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 15:06


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum